Joanny
Scotte

Après sa collaboration avec Maurice Audibert, le train Scotte poursuit une carrière pleine de succès. 
Joanny Scotte et son nouveau partenaire parisien, la Société des Chaudières et Voitures à Vapeur, s'efforcent d'en promouvoir l'utilisation auprès des pouvoirs publics. Ils rivalisent de zèle avec les autres constructeurs pour installer en France les premiers services d'omnibus automobiles. En août 1897, trois exemplaires du train Scotte au milieu de 15 concurrents dont Panhard, de Dietrich, de Dion-Bouton, participent à un concours officiel de régularité sur 3 circuits urbains de 40, 50 et 60 Km autour de Versailles.
Mais ceci est une autre histoire... abondamment relatée par l'hebdomadaire "La France Automobile" dans plusieurs de ses numéros de 1896 et 1897.

Photo : 
La France Automobile 
de juillet 1897